Comoros
MapoList


Premier congrès du Comité Maore : Rallier le maximum de gens à la cause

Premier congrès du Comité Maore : Rallier le maximum de gens à la cause   Le président du Comité Maore a soutenu que ce rendez-vous de Kwambani-ya-Washili constitue le premier grand rassemblement de l’organisation qui s’occupe de la q&#
Comores Actualités

Premier congrès du Comité Maore : Rallier le maximum de gens à la cause

Premier congrès du Comité Maore : Rallier le maximum de gens à la cause   Le président du Comité Maore a soutenu que ce rendez-vous de Kwambani-ya-Washili constitue le premier grand rassemblement de l’organisation qui s’occupe de la question de Mayotte. Dans cette politique d’ouverture engagée par le comité, l’organisation de ce congrès au mois […] cet article Premier congrès du Comité Maore : Rallier le maximum de gens à la cause est apparu en premier sur Comores Actualités.

COMORES / Organisation du pèlerinage : Le package est fixé à un million cent trente-cinq mille francs

COMORES / Organisation du pèlerinage : Le package est fixé à un million cent trente-cinq mille francs L’Agence nationale du Hedj et de la Umra a tenu une conférence de presse à Beit-Salam, en milieu de journée d’hier, jeudi 27 juillet, pour
Comores Actualités

COMORES / Organisation du pèlerinage : Le package est fixé à un million cent trente-cinq mille francs

COMORES / Organisation du pèlerinage : Le package est fixé à un million cent trente-cinq mille francs L’Agence nationale du Hedj et de la Umra a tenu une conférence de presse à Beit-Salam, en milieu de journée d’hier, jeudi 27 juillet, pour annoncer le prix du package du pèlerinage 2017.   Depuis le milieu de […] cet article COMORES / Organisation du pèlerinage : Le package est fixé à un million cent trente-cinq mille francs est apparu en premier sur Comores Actualités.

Transport aérien/ L’Anacm, une machine à broyer les compagnies comoriennes ?

Transport aérien/ L’Anacm, une machine à broyer les compagnies comoriennes ? Par Faïssoili Abdou  Au bout du rouleau. Décidément le ciel de l’océan indien n’est pas clément envers les petites compagnies aériennes comorienne
Comores Actualités

Transport aérien/ L’Anacm, une machine à broyer les compagnies comoriennes ?

Transport aérien/ L’Anacm, une machine à broyer les compagnies comoriennes ? Par Faïssoili Abdou  Au bout du rouleau. Décidément le ciel de l’océan indien n’est pas clément envers les petites compagnies aériennes comoriennes. En annonçant, début  décembre 2016, l’ouverture de nouvelles lignes dans les îles du Sud-ouest  de l’Océan indien (Madagascar, La Réunion et Maurice), […] cet article Transport aérien/ L’Anacm, une machine à broyer les compagnies comoriennes ? est apparu en premier sur Comores Actualités.

ALERTE! LE PAYS IMPLOSE ET RISQUE D’EXPLOSER.

ALERTE! LE PAYS IMPLOSE ET RISQUE D’EXPLOSER.   La machine est enclenchée par le Chef de l’Etat qui multiplie les contacts dans les îles. Des accueils sont sont organisés par des plans conçus pour faire croire que les gens adhèrent
Comores Actualités

ALERTE! LE PAYS IMPLOSE ET RISQUE D’EXPLOSER.

ALERTE! LE PAYS IMPLOSE ET RISQUE D’EXPLOSER.   La machine est enclenchée par le Chef de l’Etat qui multiplie les contacts dans les îles. Des accueils sont sont organisés par des plans conçus pour faire croire que les gens adhèrent. Des griots lisent des discours télécommandés. " je vais faire ce que Ikililou n’a pas […] cet article ALERTE! LE PAYS IMPLOSE ET RISQUE D’EXPLOSER. est apparu en premier sur Comores Actualités.

Nation/ Qu’est ce qui fait courir Azali ?

Nation/ Qu’est ce qui fait courir Azali ? Par Faissoili AbdouLe père de la Tournante est-il tenté de jeter « son bébé »avec l’eau du bain? Sur les chapeaux de roues.  Un mois de juillet très chargé pour le Président Azali qui a procéd
Comores Actualités

Nation/ Qu’est ce qui fait courir Azali ?

Nation/ Qu’est ce qui fait courir Azali ? Par Faissoili AbdouLe père de la Tournante est-il tenté de jeter « son bébé »avec l’eau du bain? Sur les chapeaux de roues.  Un mois de juillet très chargé pour le Président Azali qui a procédé, le 17 juillet,  à un remaniement gouvernemental officialisant la fin de l’alliance politique […] cet article Nation/ Qu’est ce qui fait courir Azali ? est apparu en premier sur Comores Actualités.

Comores : Les positions diamétralement opposés de Sambi et Azali sur le conflit Qatar – Arabie Saoudite

Comores : Les positions diamétralement opposés de Sambi et Azali sur le conflit Qatar – Arabie Saoudite UN OEIL SUR LES COMORES cet article Comores : Les positions diamétralement opposés de Sambi et Azali sur le conflit Qatar – Arabie Saoudit
Comores Actualités

Comores : Les positions diamétralement opposés de Sambi et Azali sur le conflit Qatar – Arabie Saoudite

Comores : Les positions diamétralement opposés de Sambi et Azali sur le conflit Qatar – Arabie Saoudite UN OEIL SUR LES COMORES cet article Comores : Les positions diamétralement opposés de Sambi et Azali sur le conflit Qatar – Arabie Saoudite est apparu en premier sur Comores Actualités.

LA LISTE DE LA HAINE ET L’ IMPRUDENCE DU DG DE L’ORTC

LA LISTE DE LA HAINE ET L’ IMPRUDENCE DU DG DE L’ORTC LA LISTE DE LA HAINE ET L’ IMPRUDENCE DU DG DE L’ORTC – ~~ COMORESplus ~~ On combat un régime dans tous les fronts et avec toutes les armes pouvant te rendre vai
Comores Actualités

LA LISTE DE LA HAINE ET L’ IMPRUDENCE DU DG DE L’ORTC

LA LISTE DE LA HAINE ET L’ IMPRUDENCE DU DG DE L’ORTC LA LISTE DE LA HAINE ET L’ IMPRUDENCE DU DG DE L’ORTC – ~~ COMORESplus ~~ On combat un régime dans tous les fronts et avec toutes les armes pouvant te rendre vainqueur. Seule l’arme qui puisse transformer le combat politique par la […] cet article LA LISTE DE LA HAINE ET L’ IMPRUDENCE DU DG DE L’ORTC est apparu en premier sur Comores Actualités.

COMORES : DU MACHIAVELISME AU AZALISME!

COMORES : DU MACHIAVELISME AU AZALISME! "La fin justifie les moyens", "pour faire le mal, il faut le faire d’un coup", "ton principal ennemi est celui qui t’a aidé à devenir prince". Machiavel comme Azali ont réussi à n
Comores Actualités

COMORES : DU MACHIAVELISME AU AZALISME!

COMORES : DU MACHIAVELISME AU AZALISME! "La fin justifie les moyens", "pour faire le mal, il faut le faire d’un coup", "ton principal ennemi est celui qui t’a aidé à devenir prince". Machiavel comme Azali ont réussi à nous prouver ces immorales philosophies. En Avril 1999, profitant du vide laissé par la fin tragique de Taki, […] cet article COMORES : DU MACHIAVELISME AU AZALISME! est apparu en premier sur Comores Actualités.

Rupture des relations Juwa-Crc : Le parti de l’ancien président Sambi « prend acte » et fustige un « nouveau gouvernement clanique »

Rupture des relations Juwa-Crc : Le parti de l’ancien président Sambi « prend acte » et fustige un « nouveau gouvernement clanique » Par Faïssoili Abdou   La rupture est consommée. Les Sambistes ont dégainé, ce 18 juillet, leur première carto
Comores Actualités

Rupture des relations Juwa-Crc : Le parti de l’ancien président Sambi « prend acte » et fustige un « nouveau gouvernement clanique »

Rupture des relations Juwa-Crc : Le parti de l’ancien président Sambi « prend acte » et fustige un « nouveau gouvernement clanique » Par Faïssoili Abdou   La rupture est consommée. Les Sambistes ont dégainé, ce 18 juillet, leur première cartouche post alliance Juwa-Crc. Au lendemain de la nomination du deuxième gouvernement Azali, le parti […] cet article Rupture des relations Juwa-Crc : Le parti de l’ancien président Sambi « prend acte » et fustige un « nouveau gouvernement clanique » est apparu en premier sur Comores Actualités.

Rupture entre Juwa et Crc : Le parti de Sambi appelle à l’unification des forces de l’opposition

Rupture entre Juwa et Crc : Le parti de Sambi appelle à l’unification des forces de l’opposition Pour le secrétaire général du Juwa, Ibrahim Mohamed Soulé, « nous avons apporté à ce pouvoir, douze parlementaires, dix conseillers à Ndzua
Comores Actualités

Rupture entre Juwa et Crc : Le parti de Sambi appelle à l’unification des forces de l’opposition

Rupture entre Juwa et Crc : Le parti de Sambi appelle à l’unification des forces de l’opposition Pour le secrétaire général du Juwa, Ibrahim Mohamed Soulé, « nous avons apporté à ce pouvoir, douze parlementaires, dix conseillers à Ndzuani, quatre à Ngazidja ainsi qu’un gouverneur. Le départ du Juwa, c’est le départ de tous ces éléments. On ne s’attendait […] cet article Rupture entre Juwa et Crc : Le parti de Sambi appelle à l’unification des forces de l’opposition est apparu en premier sur Comores Actualités.

Comores : Le Changement de relais du Président Azali

Comores : Le Changement de relais du Président Azali Le Président de l’Union Azali Assoumani a dissous le 15 juillet 2017 son premier gouvernement.  Il procèdera, cette semaine, à la nomination de son deuxième gouvernement qui consacrer
Comores Actualités

Comores : Le Changement de relais du Président Azali

Comores : Le Changement de relais du Président Azali Le Président de l’Union Azali Assoumani a dissous le 15 juillet 2017 son premier gouvernement.  Il procèdera, cette semaine, à la nomination de son deuxième gouvernement qui consacrera un changement de relais. Il consacrera sans nul doute sa rupture avec  son principal allié politique, le parti Juwa et […] cet article Comores : Le Changement de relais du Président Azali est apparu en premier sur Comores Actualités.

COMORES : La mise en veilleuse délibérée de certaines institutions

COMORES : La mise en veilleuse délibérée de certaines institutions Depuis quelques temps, des institutions importantes de l’Union  prévues soit par la constitution soit par des lois sont mises en veilleuse délibérément par le Président de l
Comores Actualités

COMORES : La mise en veilleuse délibérée de certaines institutions

COMORES : La mise en veilleuse délibérée de certaines institutions Depuis quelques temps, des institutions importantes de l’Union  prévues soit par la constitution soit par des lois sont mises en veilleuse délibérément par le Président de l’Union, le symbole de l’Unité nationale, l’arbitre et le modérateur du fonctionnement régulier des institutions (article 12 de la Constitution […] cet article COMORES : La mise en veilleuse délibérée de certaines institutions est apparu en premier sur Comores Actualités.

Ouverture des Débats sur les Assises Nationales des Comores à Paris le 15 juillet 2017 : « Ne Toucher pas à ma Tournante ! » Sur les 6 Chapitres, exigés par la Feuille de route » La Tournante Divise »

Ouverture des Débats sur les Assises Nationales des Comores à Paris le 15 juillet 2017 : « Ne Toucher pas à ma Tournante ! » Sur les 6 Chapitres, exigés par la Feuille de route » La Tournante Divise » Ajouter cette vidéo à mon blog Débats & Opi
Comores Actualités

Ouverture des Débats sur les Assises Nationales des Comores à Paris le 15 juillet 2017 : « Ne Toucher pas à ma Tournante ! » Sur les 6 Chapitres, exigés par la Feuille de route » La Tournante Divise »

Ouverture des Débats sur les Assises Nationales des Comores à Paris le 15 juillet 2017 : « Ne Toucher pas à ma Tournante ! » Sur les 6 Chapitres, exigés par la Feuille de route » La Tournante Divise » Ajouter cette vidéo à mon blog Débats & Opinions Sur les Assises Nationales des Comores: […] cet article Ouverture des Débats sur les Assises Nationales des Comores à Paris le 15 juillet 2017 : « Ne Toucher pas à ma Tournante ! » Sur les 6 Chapitres, exigés par la Feuille de route » La Tournante Divise » est apparu en premier sur Comores Actualités.

Comores: le président Azali Assoumani remercie le gouvernement – RFI

Comores: le président Azali Assoumani remercie le gouvernement – RFI Comores: le président Azali Assoumani remercie le gouvernement – RFI Le président comorien Azali Assoumani a remercié son gouvernement samedi 15 juillet. Compos&#
Comores Actualités

Comores: le président Azali Assoumani remercie le gouvernement – RFI

Comores: le président Azali Assoumani remercie le gouvernement – RFI Comores: le président Azali Assoumani remercie le gouvernement – RFI Le président comorien Azali Assoumani a remercié son gouvernement samedi 15 juillet. Composé de membres de son parti, mais aussi d'hommes venus via : www.rfi.fr UN OEIL SUR LES COMORES cet article Comores: le président Azali Assoumani remercie le gouvernement – RFI est apparu en premier sur Comores Actualités.

Appel à la Communauté Comorienne de France pour les préparatifs des Assises Nationales le 15 juillet 2017 à Paris : Rectification de l’Adresse.

Appel à la Communauté Comorienne de France pour les préparatifs des Assises Nationales le 15 juillet 2017 à Paris : Rectification de l’Adresse. Ajouter cette vidéo à mon blog   Mesdames, Messieurs,Pour des circonstances indépendantes de notr
Comores Actualités

Appel à la Communauté Comorienne de France pour les préparatifs des Assises Nationales le 15 juillet 2017 à Paris : Rectification de l’Adresse.

Appel à la Communauté Comorienne de France pour les préparatifs des Assises Nationales le 15 juillet 2017 à Paris : Rectification de l’Adresse. Ajouter cette vidéo à mon blog   Mesdames, Messieurs,Pour des circonstances indépendantes de notre volonté, le Lieu de la réunion du samedi 15 juillet a changé. C’est désormais la salle Le Volume: […] cet article Appel à la Communauté Comorienne de France pour les préparatifs des Assises Nationales le 15 juillet 2017 à Paris : Rectification de l’Adresse. est apparu en premier sur Comores Actualités.

COMORES : Il y a 6 ans, Azali réglait déjà ses comptes à Sambi

COMORES : Il y a 6 ans, Azali réglait déjà ses comptes à Sambi Dans une longue interview accordée au journal « La Gazette des Comores » le 30 mai 2011, le Colonel Azali Assoumani, quelques jours après l’investiture du Dr Ikililou Dhoinine, régl
Comores Actualités

COMORES : Il y a 6 ans, Azali réglait déjà ses comptes à Sambi

COMORES : Il y a 6 ans, Azali réglait déjà ses comptes à Sambi Dans une longue interview accordée au journal « La Gazette des Comores » le 30 mai 2011, le Colonel Azali Assoumani, quelques jours après l’investiture du Dr Ikililou Dhoinine, réglait ses comptes avec son successeur l’ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi. […] cet article COMORES : Il y a 6 ans, Azali réglait déjà ses comptes à Sambi est apparu en premier sur Comores Actualités.

Appel à la Communauté Comorienne de France aux Assises Nationales à Paris le 15 Juillet 2017.

Appel à la Communauté Comorienne de France aux Assises Nationales à Paris le 15 Juillet 2017. Ajouter cette vidéo à mon blog   Remix de najmiattoum-Publiquement UN OEIL SUR LES COMORES cet article Appel à la Communauté Comorienne de France aux Ass
Comores Actualités

Appel à la Communauté Comorienne de France aux Assises Nationales à Paris le 15 Juillet 2017.

Appel à la Communauté Comorienne de France aux Assises Nationales à Paris le 15 Juillet 2017. Ajouter cette vidéo à mon blog   Remix de najmiattoum-Publiquement UN OEIL SUR LES COMORES cet article Appel à la Communauté Comorienne de France aux Assises Nationales à Paris le 15 Juillet 2017. est apparu en premier sur Comores Actualités.

Mayotte, un département français sous pression migratoire extrême

Mayotte, un département français sous pression migratoire extrême Mayotte, un département français sous pression migratoire extrême Alors que le premier ministre Édouard Philippe a présenté mercredi un
Comores Actualités

Mayotte, un département français sous pression migratoire extrême

Mayotte, un département français sous pression migratoire extrême Mayotte, un département français sous pression migratoire extrême Alors que le premier ministre Édouard Philippe a présenté mercredi un plan pour faire face aux migrations, zoom sur la situation à Mayotte, où 40% de la population est étrangère. via : www.lefigaro.fr UN OEIL SUR LES COMORES cet article Mayotte, un département français sous pression migratoire extrême est apparu en premier sur Comores Actualités.

Kwassa-interpellation-rétention-expulsion : les conditions du quotidien

Kwassa-interpellation-rétention-expulsion : les conditions du quotidien UN OEIL SUR LES COMORES cet article Kwassa-interpellation-rétention-expulsion : les conditions du quotidien est apparu en premier sur Comores Actualités.
Comores Actualités

Kwassa-interpellation-rétention-expulsion : les conditions du quotidien

Kwassa-interpellation-rétention-expulsion : les conditions du quotidien UN OEIL SUR LES COMORES cet article Kwassa-interpellation-rétention-expulsion : les conditions du quotidien est apparu en premier sur Comores Actualités.

Télécommunications / Telma casse les prix avec de nouvelles offres « Rahissi » | La Gazette Des Comores

Télécommunications / Telma casse les prix avec de nouvelles offres « Rahissi » | La Gazette Des Comores Télécommunications / Telma casse les prix avec de nouvelles offres « Rahissi » | La Gazette Des Comores Telma Comores tie
Comores Actualités

Télécommunications / Telma casse les prix avec de nouvelles offres « Rahissi » | La Gazette Des Comores

Télécommunications / Telma casse les prix avec de nouvelles offres « Rahissi » | La Gazette Des Comores Télécommunications / Telma casse les prix avec de nouvelles offres « Rahissi » | La Gazette Des Comores Telma Comores tient ses promesses et casse les prix. Le nouvel opérateur veut s'imposer comme le premier choix des […] cet article Télécommunications / Telma casse les prix avec de nouvelles offres « Rahissi » | La Gazette Des Comores est apparu en premier sur Comores Actualités.

Allgérie: un ministre veut des «mesures urgentes» face au flux de migrants

Description: <p>Alger (AFP) - Le gouvernement algérien doit prendre "des mesures urgentes" face au "flux en Algérie de migrants subsahariens", a estimé lundi le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelkader Messahel
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Allgérie: un ministre veut des «mesures urgentes» face au flux de migrants

Description: <p>Alger (AFP) - Le gouvernement algérien doit prendre "des mesures urgentes" face au "flux en Algérie de migrants subsahariens", a estimé lundi le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelkader Messahel, au lendemain de déclarations polémiques d'un haut dirigeant, associant migrants et criminalité.</p><p>"Ces mesures sont devenues urgentes parce que derrière ce flux massif en Algérie de migrants subsahariens il y a des réseaux très organisés qui entretiennent et facilitent ce trafic humain", a estimé M. Messahel, dans des déclarations aux médias algériens, diffusées par la radio algérienne publique.</p><p>"L'Algérie est devenue une destination" pour les migrants et "notre obligation en tant qu’Etat c’est d’abord de sauvegarder la souveraineté et la sécurité nationale, c’est notre droit", a-t-il ajouté.</p><p>Il n'a pas explicitement précisé si ces mesures viseraient les migrants eux-mêmes ou les réseaux de passeurs.</p><p>Selon des propos rapportés par l'agence officielle APS, il a également qualifié de "menace pour la sécurité nationale" l'existence "d'une mafia organisée, comprenant des Algériens, qui encadre les opérations de migration clandestine vers l'Algérie".</p><p>Mais il a aussi rappelé que l'Algérie avait déjà organisé, en accord avec le Niger et le Mali, des opérations de reconduction de leurs ressortissants.</p><p>Samedi, Ahmed Ouyahia, directeur de cabinet du président Abdelaziz Bouteflika, avait affirmé que "ces étrangers en situation irrégulières amènent le crime, la drogue et plusieurs autres fléaux" en Algérie suscitant l'indignation de défenseurs des droits de l'Homme et d'internautes.</p><p>Interrogé sur ces réactions, M. Messahel, sans s'exprimer sur les propos de M. Ouyahia, a estimé que "l'Algérie n'a pas à recevoir de leçons", selon l'APS.</p><p>Les déclarations de MM.Messahel et Ouyahia tranchent avec l'intention annoncée du nouveau gouvernement, formé fin mai, d'élaborer une loi sur le droit d'asile.</p><p>La presse a fait état d'un projet de recensement et de délivrance de permis de travail dans les secteurs manquant de main d'oeuvre tels que les travaux publics, l'agriculture ou la pêche.</p><p>L'Algérie ne dispose pas de législation sur les réfugiés.Les migrants en situation irrégulière - essentiellement des Subsahariens estimés à environ 100.000 par les ONG - y vivent hors de tout cadre juridique et dans des conditions souvent très difficiles.</p><p>Les migrants subsahariens ont été fin juin visés par une campagne sur les réseaux sociaux, où a fleuri le hashtag "Non aux Africains en Algérie", suscitant une vive opposition sur internet et dans la presse.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: AfriqueURL: 

Un nouveau venu en politique élu chef du parti travailliste en Israël

Description: <p>Tel-Aviv (AFP) - Un nouveau venu en politique Avi Gabbay a été élu lundi chef du parti travailliste, principal parti d'opposition en Israël qui tente de sortir d'une phase de déclin marquée par le départ de ses par
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Un nouveau venu en politique élu chef du parti travailliste en Israël

Description: <p>Tel-Aviv (AFP) - Un nouveau venu en politique Avi Gabbay a été élu lundi chef du parti travailliste, principal parti d'opposition en Israël qui tente de sortir d'une phase de déclin marquée par le départ de ses partisans pour des formations centristes ou de droite.</p><p>Au terme d'une élection serrée, cet ancien homme d'affaires a obtenu 52% des voix face à Amir Peretz (47%), homme politique du sérail du parti travailliste qu'il a dirigé pendant plusieurs années, a annoncé le parti dans un communiqué.</p><p>Avi Gabbay, 50 ans, avait rejoint le parti en décembre dernier, après avoir quitté le parti de centre-droit Koulanou.</p><p>Il a promis lundi sur sa page Facebook d'incarner "l'espoir et le changement" et de faire en sorte que le parti travailliste redevienne "plein de vie".</p><p>Quelque 52.000 membres du parti étaient éligibles pour participer au second tour de l'élection.Les bureaux de vote ont fermé à 21H00 locales (18H00 GMT). </p><p>Vers 18h00 locales, le taux de participation avait atteint 36%, selon un responsable du parti.</p><p>Les deux candidats avaient atteint le second tour en battant cinq autres prétendants à la direction du parti la semaine dernière, Amir Peretz obtenant 32,7% des voix et Avi Gabbay 27,1%. </p><p>Le président sortant du parti travailliste Isaac Herzog était arrivé en troisième position avec 16,7% des suffrages.Engagé de longue date au sein du parti travailliste, Isaac Herzog ne s'était jamais remis de la défaite de son parti aux législatives de 2015.</p><p>Il a aussi pâti du glissement à droite de l'électorat israélien ces dernières années, le Likoud (droite) de Benjamin Netanyahu ayant été maintenu au pouvoir sans interruption depuis 2009.</p><p>Les partis centristes comme Yesh Atid et Koulanou, dont Avi Gabbay était membre jusqu'à récemment - ont également bénéficié de cette tendance au détriment du parti travailliste.</p><p>Ehud Barak a été le dernier Premier ministre travailliste du pays, de 1999 à 2001, remplacé en pleine deuxième intifada palestinienne par l'ancien général Ariel Sharon, alors chef du Likoud.</p><p>Avant les élections de 2015, le parti travailliste et le parti de centre-gauche Hatnua de Tzipi Livni s'étaient alliés pour former l'Union sioniste, qui a remporté 24 sièges au Parlement (qui en compte 120) devenant la principale force d'opposition au gouvernement de Benjamin Netanyahu. </p><p></p><p>- 'Image miroir' -</p><p></p><p>Les origines marocaines des deux candidats avaient été mises en avant par leurs partisans qui espéraient que, dans un pays où l'establishment politique est encore dominé par les ashkénazes (juifs originaires d'Europe de l'Est), elles leur permettraient d'élargir la base électorale du parti.</p><p>Les deux candidats sont favorables à une solution à deux Etats au conflit israélo-palestinien mais en dehors de ce point de convergence, ils ont peu en commun.</p><p>Marié et père de trois enfants, M. Gabbay est un nouveau venu en politique après avoir été le directeur de l'entreprise de communications israélienne Bezeq. </p><p>Pour Nahum Barnea, un des principaux commentateurs du grand quotidien populaire Yediot Aharonot, la "riche expérience politique" d'Amir Peretz est un avantage mais aussi une faiblesse: au cours de ses nombreuses années en politique, Peretz s'est attiré un nombre non négligeable d'ennemis.Avi Gabbay est l'image miroir de Peretz: nouveau, frais et sans expérience". </p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: MondeURL: 

Centrafrique: les grands mammifères, victimes collatérales du conflit

Description: <p>Libreville (AFP) - La grande faune a été décimée en Centrafrique, pays en proie à un violent conflit depuis 2013 qui favorise le braconnage, selon un communiqué  d'organisations environnementales consulté lundi par l�
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Centrafrique: les grands mammifères, victimes collatérales du conflit

Description: <p>Libreville (AFP) - La grande faune a été décimée en Centrafrique, pays en proie à un violent conflit depuis 2013 qui favorise le braconnage, selon un communiqué  d'organisations environnementales consulté lundi par l'AFP.</p><p>"Toutes les espèces de grands mammifères affichent des populations en fort déclin en comparaison des données collectées en 2005 et 2010", indique le communiqué de l'ONG Wildlife Conservation Society (WCS) et du programme Écofaune+ de l'Union européenne qui ont réalisé en mars-avril un recensement aérien dans les réserves et parcs du nord du pays, avec l'appui du gouvernement centrafricain.</p><p>"Aucun éléphant, ni trace de présence, n’ont été observés durant le recensement", déplorent les organisations, qui rappellent que 35.093 éléphants avaient été recensés en 1977, contre 68 seulement en 2010.</p><p>Subsistent encore "en petit nombre" quelques populations de girafes de Kordofan (menacées d'extinction en Afrique), d’élans de Derby, de buffles, d’antilopes rouannes, selon le communiqué.</p><p>La faune sauvage pâtit du conflit en Centrafrique qui laisse le pays perméable aux trafics en tous genres (or, diamants) et au braconnage. </p><p>"Des braconniers lourdement armés, en particulier depuis les pays voisins du Tchad et du Soudan, avec l’appui de braconniers originaires de la zone", sont à l'origine de "ce déclin systématique, les périodes d’instabilité amplifiant le phénomène", dénonce le communiqué.</p><p>"Au cours des trois dernières années, plusieurs groupes armés ont entrepris un ratissage systématique pour chasser le gibier et expédier, grâce à des réseaux bien en place, la viande vers le nord ou vers Bangui", ajoute le texte.</p><p>Les écologistes dénoncent"l'exploitation illégale de ressources naturelles par des groupes armés (centrafricains ou étrangers)" dans les zones protégées et la responsabilités des éleveurs transhumants dans le "trafic illégal transfrontalier de ressources naturelles". </p><p>La Centrafrique est en proie à des violences impliquant des groupes armés, qui se battent notamment pour le contrôle des ressources minières.</p><p>Le pays a basculé dans les massacres en 2013 avec le renversement du président François Bozizé par la rébellion seleka, qui a entraîné des représailles de groupes anti-balaka.Ces violences provoquent le déplacement et la fuite des populations du centre et du nord du pays.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: AfriqueURL: 

Irak: le Premier ministre salue à Mossoul la victoire sur «la brutalité»

Description: <p>Mossoul (Irak) (AFP) - Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a proclamé lundi la victoire sur "la brutalité et le terrorisme" après que ses forces ont mis fin à la mainmise des jihadistes sur cette deuxième vill
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Irak: le Premier ministre salue à Mossoul la victoire sur «la brutalité»

Description: <p>Mossoul (Irak) (AFP) - Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a proclamé lundi la victoire sur "la brutalité et le terrorisme" après que ses forces ont mis fin à la mainmise des jihadistes sur cette deuxième ville du pays dévastée par des mois de combats.</p><p>Après une offensive d'envergure soutenue par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis et lancée le 17 octobre 2016, les forces irakiennes ont quasiment repris la totalité de la ville septentrionale tombée en 2014 aux mains du groupe Etat islamique (EI).</p><p>Pour la coalition, la perte de l'EI de son dernier grand bastion urbain en Irak est un "coup décisif" porté à l'EI mais ne marque pas pour autant la fin de la guerre contre cette organisation ultraradicale responsable d'atrocités et d'attentats meurtriers.</p><p>Avant les déclarations de M. Abadi et de la coalition, les forces irakiennes s'efforçaient d'éliminer l'ultime poche de résistance dans la vieille ville de Mossoul, où les derniers jihadistes sont encerclés dans un petit réduit, selon les commandants irakiens. </p><p>S'exprimant depuis l'ouest de Mossoul, M. Abadi, en uniforme militaire noir et casquette sur la tête, a déclaré: "Notre victoire aujourd'hui est une victoire sur la brutalité et le terrorisme, et j'annonce aujourd'hui au monde entier la fin, l'échec et l'effondrement de l'Etat terroriste fictif" de l'EI.</p><p>Entouré de commandants et d'officiers, il a également affirmé que les priorités de son gouvernement étaient désormais la "stabilité et la reconstruction", alors qu'une tâche titanesque attend le pouvoir pour reconstruire la ville en partie en ruines et aider les centaines de milliers de civils déplacés.</p><p>M. Abadi s'était rendu déjà dimanche à Mossoul pour féliciter "les combattants héroïques et le peuple irakien pour la victoire majeure" à Mossoul.</p><p>Lundi, les affrontements se déroulaient dans un réduit d'environ 200 m sur 100, selon le général Sami al-Aridhi, un commandant irakien. </p><p>Des soldats armés de mitrailleuses et de fusils ont tiré des toits des bâtiments largement détruits, alors que des colonnes de fumée s'élevaient du Vieux Mossoul après le passage de l'aviation.</p><p></p><p>- 'Nous voulons mourir' -</p><p></p><p>"Ils (les jihadistes) n'acceptent pas de se rendre.Ils crient 'Nous ne nous rendrons pas, nous voulons mourir'", a ajouté le général Aridhi."Il est probable que (les combats) se terminent aujourd'hui".</p><p>Le général Aridhi a indiqué que ses troupes avaient été informées de la présence d'entre 3.000 et 4.000 civils dans la poche jihadiste mais ce chiffre n'a pas pu être confirmé de source indépendante.</p><p>Des photos montrent l'ampleur des dégâts dans la vieille ville.Plus un toit ne semble tenir debout et nombre de bâtiments sont complètement aplatis, laissant présager que la reconstruction prendra du temps.</p><p>La reprise de Mossoul constitue le plus important succès de Bagdad depuis que le groupe extrémiste sunnite s'était emparé en 2014 de vastes régions en Irak dont Mossoul.</p><p>Cette victoire ne porte toutefois pas le coup de grâce à l'EI, qui détient toujours des portions de territoires en Irak, et des secteurs plus importants encore en Syrie voisine, même s'il a également perdu du terrain dans ce pays depuis 2015 et que son fief de Raqa est assiégé par des forces soutenues par les Etats-Unis.</p><p>Le groupe ultraradical conserve également les capacités de mener des attentats meurtriers.</p><p>La victoire à Mossoul a été obtenue au prix de milliers de victimes, civils et militaires, d'une crise humanitaire énorme et de destructions colossales, spécialement dans la vieille ville.</p><p></p><p>- 'Plus de maison' -</p><p></p><p>Près d'un million de civils ont fui la ville depuis le début de l'offensive et 700.000 d'entre eux sont toujours déplacés, selon l'ONU.</p><p>Ceux qui sont restés piégés longtemps dans la ville ont vécu dans des conditions "terribles", subissant pénuries, bombardements et intenses combats, et servant de "boucliers humains" à l'EI, d'après l'ONU.</p><p>"C'est un soulagement que la campagne militaire à Mossoul touche à sa fin.Le combat est peut-être terminé mais la crise humanitaire ne l'est pas", a dit Lisa Grande, coordinatrice humanitaire de l'ONU pour l'Irak.</p><p>"Il est probable que des milliers de personnes vont devoir rester déplacées pendant plusieurs mois", a prévenu le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR).</p><p>"Beaucoup n'ont de plus maison et les services de base comme l'eau et l'électricité, ainsi que les infrastructures comme les écoles et les hôpitaux, ont besoin d'être reconstruits ou réparés", a-t-il ajouté.</p><p>Vingt-huit organisations humanitaires présentes en Irak ont demandé aux autorités de ne pas forcer les déplacés à rentrer chez eux et exhorté la communauté internationale à soutenir la reconstruction.</p><p>Mossoul était un symbole pour l'EI: son chef Abou Bakr al-Baghdadi y avait fait en juillet 2014 son unique apparition publique après la proclamation d'un "califat" sur les territoires conquis en Irak et en Syrie, désormais en lambeaux.</p><p>La Russie a affirmé début juin l'avoir probablement tué dans un raid aérien en Syrie, mais aucune confirmation de sa mort n'a suivi cette annonce. </p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: MondeURL: 

Venezuela: semaine décisive de campagne électorale

Description: <p>Caracas (AFP) - Partisans et adversaires de l'assemblée constituante voulue par le président Nicolas Maduro battent la campagne cette semaine au Venezuela, où les opposants se sentent pousser des ailes depuis la libération
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Venezuela: semaine décisive de campagne électorale

Description: <p>Caracas (AFP) - Partisans et adversaires de l'assemblée constituante voulue par le président Nicolas Maduro battent la campagne cette semaine au Venezuela, où les opposants se sentent pousser des ailes depuis la libération d'un de leurs emblématiques chefs de file.</p><p>Les antichavistes (du nom d'Hugo Chavez, président de 1999 à sa mort en 2013) commençaient à se rassembler lundi matin pour à nouveau manifester contre l'élection d'une assemblée constituante, prévue pour le 30 juillet, qui aura pour mission de rédiger une nouvelle Constitution afin de remplacer celle de 1999.</p><p>L'opposition est vent debout contre ce projet qu'elle qualifie de "fraude" orchestrée par le camp présidentiel pour maintenir "une dictature" dans un pays en plein naufrage économique, ruiné par la chute des cours du pétrole dont il est un gros producteur.</p><p>L'Église catholique aussi est montée au créneau, dénonçant la semaine dernière "l'inscription dans la Constitution d'une dictature militaire, socialiste, marxiste et communiste" et s'inquiétant d'"une lutte entre un gouvernement devenu une dictature et tout un peuple qui réclame la liberté".</p><p>L'opposition, pour laquelle l'objectif du chef de l’État à travers cette Constituante est de s'accrocher au pouvoir, prévoit une consultation populaire symbolique à ce sujet dimanche prochain.</p><p>En signe de protestation, la Table pour l'unité démocratique (MUD, coalition rassemblant les partis antichavistes) a en outre choisi de ne pas présenter de candidats.</p><p>La campagne électorale doit s'achever le 27 juillet, trois jours avant le scrutin destiné à élire les membres de la Constituante. </p><p>Quelque 4.000 opposants au président Maduro sont encore descendus dans la rue dimanche, au 100e jour de la vague de protestation qui a déjà fait 91 morts et après la sortie de prison d'un de leurs leaders, Leopoldo Lopez, 46 ans, désormais assigné à résidence à Caracas.</p><p>Il avait été condamné en 2014 à quasiment 14 ans de privation de liberté pour "incitation à la violence" pendant des manifestations contre Nicolas Maduro de février et mai 2014 qui s'étaient soldées par la mort de 43 personnes.</p><p>"Cent jours et je reste en rébellion contre la tyrannie", pouvait-on lire sur des pancartes brandies par les manifestants rassemblés dans l'est de la capitale et portant des t-shirts à l'effigie de M. Lopez.</p><p></p><p>- Faire baisser la tension -</p><p></p><p>L'opposition voit la libération de Leopoldo Lopez comme un "succès" obtenu grâce aux manifestations, mais assure qu'elle continuera à "lutter" pour la libération des plus de 400 "prisonniers politiques" qu'il y a encore selon elle au Venezuela.</p><p>Les dirigeants antichavistes ont appelé à des blocages et à des manifestations toute la semaine. </p><p>L'élargissement de M. Lopez intervient à un moment où situation au Venezuela est des plus tendues, des militants partisans de M. Maduro ayant pénétré mercredi dans l'enceinte du Parlement, la seule institution contrôlée par l'opposition.</p><p>Quelque 300 élus et journalistes avaient alors été retenus dans le bâtiment pendant neuf heures.Sept élus avaient été blessés.</p><p>Dimanche dans le centre de Caracas, des milliers de supporters de Nicolas Maduro ont de leur côté participé à l'ouverture officielle de la campagne en faveur de l'assemblée constituante.</p><p>"En route pour la Constituante, avec l'espoir de bâtir une paix solide tous ensemble", a écrit le chef de l’État sur Facebook.</p><p>Selon l'analyste Luis Vicente Leon, le gouvernement cherche à faire baisser la tension face au risque de déstabilisation et de fracture au sein de l'armée, soutien dont il ne peut se priver en raison de son poids considérable au Venezuela.</p><p>Il est aussi confronté à des voix critiques au sein même de son camp, dont la procureure générale Luisa Ortega, ex-chaviste convaincue désormais entrée en dissidence contre le régime, est devenue le porte-voix, dénonçant les dérives du gouvernement et des militaires.</p><p>Menacée d'un procès qui pourrait conduire à sa destitution, elle devrait être fixée cette semaine sur son sort: la Cour suprême décidera si elle peut être traduite en justice pour des fautes présumées.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: MondeURL: 

Quatre lions en cavale en Afrique du Sud

Description: <p>Johannesburg (AFP) - Des rangers s'activaient lundi pour retrouver quatre lions qui se sont échappés du parc sud-africain Kruger, très prisé des touristes pour les safaris, ont annoncé les autorités.</p><p>Le
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Quatre lions en cavale en Afrique du Sud

Description: <p>Johannesburg (AFP) - Des rangers s'activaient lundi pour retrouver quatre lions qui se sont échappés du parc sud-africain Kruger, très prisé des touristes pour les safaris, ont annoncé les autorités.</p><p>Les quatre mâles ont été localisés dimanche soir dans le village de Matsulu, à proximité du parc situé dans le nord-est du pays.</p><p>Les parcs nationaux sud-africains (SANParks) ont appelé "les résidents à la plus grande vigilance" et à prendre contact avec les autorités s'ils voyaient ces "dangereux prédateurs". </p><p>En mai, cinq lions avaient réussi à se faire la belle du Kruger, un parc clôturé.Les rangers étaient rapidement parvenus à capturer quatre d'entre eux.</p><p>Le cinquième est toujours en cavale, à moins qu'il ne soit retourné seul dans le parc, selon un porte-parole de SANParks, William Mabasa, contacté lundi par l'AFP.</p><p>Ce deuxième scénario est le plus probable dans la mesure où aucun dégât provoqué par un lion n'a été recensé.</p><p>Un autre félin baptisé "Sylvestre" a connu une certaine notoriété en franchissant récemment à deux reprises les barrières du parc national du Karoo (sud).Pendant ses escapades, ce lion roi de l'évasion avait tué plusieurs dizaines de têtes de bétail.</p><p>Les lions profitent de la sécheresse pour s'évader des parcs, via des cours d'eau asséchés, ou profitent de trous creusés par des phacochères ou de clôtures détruites par des éléphants pour prendre la fuite, a expliqué William Mabasa.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: AfriqueURL: 

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans

Description: <p>Abidjan (AFP) - Le président ivoirien Alassane Ouattara a souhaité, lundi à Abidjan, que les pays membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) s'impliquent plus fortement dans la lutte contre l'immi
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans

Description: <p>Abidjan (AFP) - Le président ivoirien Alassane Ouattara a souhaité, lundi à Abidjan, que les pays membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) s'impliquent plus fortement dans la lutte contre l'immigration clandestine.</p><p>"Aujourd'hui plusieurs milliers" de jeunes "meurent dans des conditions effroyables en tentant de traverser la méditerranée et le Sahara.Quelle honte pour nos pays et nos gouvernements", a déclaré M. Ouattara lors du 44e conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OCI qui se tient à Abidjan sur le thème de "jeunesse, paix et développement dans un monde de solidarité".</p><p>"Ce thème est actuel et fondamental.En effet dans la quasi-totalité des pays membres de l'OCI, la population jeune et à forte croissance fait face à deux plus grands défis: l'éducation et l'accès à un emploi décent", a-t-il poursuivi devant 200 délégués de l'organisation.</p><p>"Si nous ne trouvons pas une solution à ce défi majeur (...) ces jeunes seront sans doute en proie à toutes les tentations, avec de graves conséquences pour nos pays", a averti M. Ouattara.</p><p>"Notre organisation peut et doit s'impliquer avec plus de volonté, de forces et de ressources dans la recherche de solutions équitables et durables à cette situation", a-t-il ajouté.</p><p>L'Union européenne fait face à une crise migratoire inédite liée au flux vers l'Europe de migrants et candidats à l'asile fuyant les conflits et/ou la pauvreté, notamment en Afrique et en Asie.</p><p>Le président ivoirien a également plaidé pour "un meilleur suivi des flux de personnes" en Afrique de l'Ouest pour lutter contre le terrorisme.</p><p>"Nous devons faire en sorte qu'il y ait un meilleur suivi des flux de personnes entre les pays de la sous-région et avec les autres pays pour identifier les mouvements de terroristes", a déclaré M. Ouattara, soulignant que "la lutte contre le terrorisme n'est pas une question nationale mais une question universelle".</p><p>"L'OCI doit être à l'avant-garde de tous les combats contre le terrorisme", a-t-il martelé.</p><p>Le conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OCI, un regroupement de 57 Etats dont 26 africains qui se réunit chaque année, doit s'achever mardi.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: AfriqueURL: 

Une journaliste de renom soudanaise condamnée à payer une amende

Description: <p>Khartoum (AFP) - Un tribunal de Khartoum a condamné lundi une journaliste soudanaise de renom, Amal Habani, à payer une amende ou risquer la prison, après qu'un officier l'a accusée de l'avoir empêché de faire s
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Une journaliste de renom soudanaise condamnée à payer une amende

Description: <p>Khartoum (AFP) - Un tribunal de Khartoum a condamné lundi une journaliste soudanaise de renom, Amal Habani, à payer une amende ou risquer la prison, après qu'un officier l'a accusée de l'avoir empêché de faire son travail.</p><p>Le juge a ordonné à Mme Habani, lauréate du prix Amnesty International pour son travail sur les droits de l'Homme au Soudan, de payer 10.000 livres soudanaises (1.430 dollars US) faute de quoi elle ferait face à une peine de quatre mois de prison.</p><p>Le tribunal l'a reconnue coupable d'avoir empêché un officier de la sécurité de faire son travail durant le procès en mars de trois militants des droits de l'Homme.</p><p>"C'est une injustice.Je couvrais le procès lorsque l'officier m'a battue", a dit Mme Habani, jointe au tribunal par téléphone par l'AFP."Lorsque je me suis plainte de lui, il a intenté un procès contre moi.Je ne payerai pas, je préfère aller en prison".</p><p>Son avocat Ahmed El-Choukri a annoncé son intention de faire appel.</p><p>Mme Habani, qui écrit dans le journal en ligne soudanais Al-Taghyir, a affirmé que l'incident avec l'officier de sécurité avait eu lieu alors qu'elle prenait des photos avec son téléphone portable à l'extérieur du tribunal en mars.</p><p>"Il m'a empêchée de prendre des photos et a confisqué mon portable", a-t-elle dit.</p><p>Cette affaire est le dernier exemple en date des restrictions imposées aux journalistes au Soudan, et qui sont souvent dénoncées par les groupes de défense des droits de l'Homme.</p><p>Le Soudan figure au bas du classement des pays sur le respect de la liberté de la presse.</p><p>Des agents de la sécurité confisquent régulièrement des numéros entiers de journaux sans avancer de raison, surtout quand ils contiennent des articles critiquant la politique du régime.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: AfriqueURL: 

G20: un ministre allemand compare les émeutiers à des «néonazis»

Description: <p>Berlin (AFP) - Le ministre allemand de l'Intérieur a condamné lundi "l'incroyable brutalité" des débordements en marge du sommet du G20 de Hambourg et comparé les émeutiers à des "néonazis" et d
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

G20: un ministre allemand compare les émeutiers à des «néonazis»

Description: <p>Berlin (AFP) - Le ministre allemand de l'Intérieur a condamné lundi "l'incroyable brutalité" des débordements en marge du sommet du G20 de Hambourg et comparé les émeutiers à des "néonazis" et des "terroristes islamistes".</p><p>"Ce n'étaient pas des manifestants," a déclaré le ministre conservateur (CDU) Thomas de Maizière lors d'une conférence de presse à Berlin, "ce sont des extrémistes violents, au même titre que des néonazis ou des terroristes islamistes".</p><p>Le sommet du G20, qui réunissait vendredi et samedi à Hambourg les dirigeants des 20 pays les plus puissants au monde, a été émaillé de manifestations violentes d'une ampleur inattendue pour les autorités. </p><p>Dans les rues de Hambourg, entre jeudi et samedi, près de 500 policiers ont été blessés légèrement -- sur les 20.000 déployés -- lors d'affrontements avec des manifestants.Plusieurs voitures ont été incendiées et des magasins pillés.</p><p>Le nombre de manifestants blessés par les ripostes policières n'est pas connu avec précision.</p><p>Le ministre allemand de l'Intérieur a également condamné "les touristes de la violence", estimant que "des centaines" de personnes sont venues d'autres pays d'Europe en Allemagne dans le but de participer aux incidents. </p><p>La police a annoncé avoir interpellé 186 personnes. Le gouvernement a appelé à des peines très dures devant les tribunaux.</p><p>La police de Hambourg, mais aussi le très populaire journal allemand Bild, ont lancé un appel aux habitants de Hambourg, leur proposant d'envoyer des vidéos et photos permettant d'identifier les casseurs. </p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: MondeURL: 

Alcool frelaté en Inde: au moins 12 morts

Description: <p>Lucknow (Inde) (AFP) - Au moins douze personnes sont mortes après avoir bu un alcool artisanal frelaté dans le nord de l'Inde, où ce type d'incident est très fréquent, a annoncé lundi la police.</p><p>Apr
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Alcool frelaté en Inde: au moins 12 morts

Description: <p>Lucknow (Inde) (AFP) - Au moins douze personnes sont mortes après avoir bu un alcool artisanal frelaté dans le nord de l'Inde, où ce type d'incident est très fréquent, a annoncé lundi la police.</p><p>Après avoir consommé jeudi soir de l'alcool de contrebande, les buveurs se sont plaints de douleurs aiguës à l'estomac, ont rapporté les autorités de l'État d'Uttar Pradesh.</p><p>"Douze personnes sont mortes après avoir consommé cet alcool frelaté", a déclaré à l'AFP Ajay Kumar Sahni, chef de la police du district d'Azamgarh.</p><p>Les forces de l'ordre ont interpellé 21 personnes en lien avec cet incident.Au moins quatre victimes supplémentaires sont toujours hospitalisées.</p><p>Le ministre en chef de l'Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, a en réponse suspendu huit responsables du district dont trois policiers, a rapporté l'agence Press Trust of India (PTI).</p><p>Des centaines d'Indiens pauvres meurent chaque année après avoir consommé de l'alcool frelaté bon marché. Les contrebandiers y ajoutent souvent du méthanol - un alcool hautement toxique parfois utilisé comme antigel - dans leur breuvage afin de le corser.</p><p>Des cinq milliards de litres d'alcools bus chaque année en Inde, environ 40% sont produits illégalement, selon l'International Spirits and Wine Association of India.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: MondeURL: 

HOTEL SENDWE

Venez découvrir Notre Carte ce Samedi 15h Juillet 017. Samoussa à la viande Haché, Poissons Salé ,Cote de Porc et Autre Recette
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

HOTEL SENDWE

Venez découvrir Notre Carte ce Samedi 15h Juillet 017. Samoussa à la viande Haché, Poissons Salé ,Cote de Porc et Autre Recette

Maroc: le leader de la contestation dans le Rif devant un juge

Description: <p>Casablanca (Maroc) (AFP) - Le leader de la contestation populaire dans le nord du Maroc, Nasser Zefzafi, passait lundi devant un juge d'instruction à Casablanca, étape préalable à son procès qui n'aura pas lieu avant
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Maroc: le leader de la contestation dans le Rif devant un juge

Description: <p>Casablanca (Maroc) (AFP) - Le leader de la contestation populaire dans le nord du Maroc, Nasser Zefzafi, passait lundi devant un juge d'instruction à Casablanca, étape préalable à son procès qui n'aura pas lieu avant la fin du mois.</p><p>Les avocats de Zefzafi, emprisonné depuis la fin mai, avaient initialement indiqué que le procès de leur client devait début lundi devant la chambre criminelle de la Cour d'appel de Casablanca.</p><p>En fait, "Il est interrogé sur le fond par le juge d'instruction.Ce n'est donc pas le début du procès", a précisé à l'AFP Me Naïma Guellaf, une de ses avocates.</p><p>Cette ultime étape de l'instruction avant le procès devrait se dérouler jusqu'au 27 juillet, selon la presse marocaine, qui cite un autre avocat, Me Abdessadak El Bouchattaoui.</p><p>Le chef du "hirak" (la mouvance, nom donné localement à la contestation), aux harangues enflammées dénonçant "l'Etat corrompu", fait face à de lourdes charges, notamment "atteinte à la sécurité intérieure".</p><p>Aucune mobilisation particulière n'était visible devant le tribunal lundi.</p><p>Depuis la mort atroce d'un vendeur de poisson, broyé accidentellement dans une benne à ordures fin octobre à Al-Hoceïma (nord), ce chômeur de 39 ans menait la fronde contre le "makhzen" (pouvoir), au nom de sa région natale du Rif.</p><p>Pendant près de huit mois, la petite ville d'Al-Hoceïma et la localité voisine d'Imzouren ont vibré au rythme de manifestations pacifiques pour le développement d'une région historiquement frondeuse, qu'elles jugent marginalisée et négligée.</p><p>La relance par l'Etat d'un vaste plan d'investissements et de chantiers d'infrastructures --avec des visites répétées de cohortes de ministres-- n'a toutefois pas suffit à désamorcer la colère.</p><p>Le mois de mai a été marqué par un net durcissement des autorités dans la gestion des manifestations, de plus en plus réprimées par des forces de l'ordre désormais omniprésentes dans la province.</p><p>Dans la foulée de l'arrestation de Zefzafi, la totalité des leaders et figures connues du "hirak" ont été interpellés.Les heurts se sont également multipliés, les policiers tentant tous les soirs d'empêcher ou de disperser les rassemblements de soutien à ces prisonniers.</p><p>Selon un dernier bilan officiel, 176 personnes ont été placées en détention préventive.Cent-vingt sont en cours de jugement, des peines allant jusqu'à 20 mois de prison ont été déjà prononcées.</p><p></p><p>- "Dépression grave" -</p><p>Sous la pression, les manifestations ont cessé début juillet et la tension est retombée d'un cran avec le retrait des policiers de lieux publics emblématiques à Al-Hoceïma et Imzouren, une mesure décidée par le roi Mohammed VI en signe d'apaisement, selon les autorités locales.</p><p>Mais le mouvement n'a toutefois pas totalement disparu, avec la poursuite d'attroupements improvisés de jeunes sur les plages, de concerts de casseroles ou de klaxons et une mobilisation qui perdure sur les réseaux sociaux. </p><p>La "libération des détenus" est devenue le nouveau leitmotiv des protestataires, qui s'inquiètent en particulier du sort de Sylia Ziani, figure féminine du "hirak", aujourd'hui en "dépression grave" selon ses avocats.</p><p>Samedi soir, une manifestation de soutien à la jeune femme, de quelques dizaines de personnes, a été violemment dispersée à Rabat.Plusieurs personnalités de défense des droits de l'Homme et des manifestantes ont été frappées par les policiers, selon des images qui ont fait le tour des médias locaux.</p><p>Les autorités ont justifié leur intervention par le "refus d'obtempérer" des manifestants, ainsi que leur intention "préméditée de provoquer et d'agresser (...) les forces publiques".</p><p>L'approche "sécuritaire" adoptée par les autorités reste très critiquée par les ONG et la société civile, mais également une partie de la classe politique, qui rappelle le caractère "pacifique" du mouvement et ses revendications "économiques et sociales".</p><p>Le débat fait toujours rage sur les suspicions de tortures et de mauvais traitements qu'auraient subis certains détenus, selon leurs proches.</p><p>La semaine dernière, des fuites dans la presse d'un rapport du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), un organisme officiel, ont été transmises à la justice.Ces expertises médicales ont été catégoriquement démenties par la police.</p><p>Dimanche, un "comité des familles des détenus" a demandé l'ouverture d'un enquête sur ces allégations de mauvais traitements et a de nouveau appelé à la libération des détenus, en premier lieu de Sylia Ziani "dont l'état de santé s'est détérioré".</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: AfriqueURL: 

Lien entre le fils aîné Trump et une avocate proche du Kremlin, selon le New York Times

Description: <p>Washington (AFP) - Le fils aîné du président américain Donald Trump a rencontré une avocate proche du Kremlin durant la campagne présidentielle de 2016, écrit le quotidien New York Times, alimentant l'épineux dossier su
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Lien entre le fils aîné Trump et une avocate proche du Kremlin, selon le New York Times

Description: <p>Washington (AFP) - Le fils aîné du président américain Donald Trump a rencontré une avocate proche du Kremlin durant la campagne présidentielle de 2016, écrit le quotidien New York Times, alimentant l'épineux dossier sur une possible ingérence russe dans la course à la Maison Blanche.</p><p>Selon le journal, qui affirme citer des conseillers, Donald Trump junior a participé à une réunion en juin 2016 qui devait fournir "des informations embarrassantes" sur la rivale démocrate du républicain, Hillary Clinton.</p><p>Il a été rejoint lors de cette rencontre par Jared Kushner, le gendre et actuel conseiller du président américain, ainsi que par le directeur de campagne d'alors Paul Manafort, selon le quotidien américain.</p><p>Le fils de Donald Trump a confirmé, dans un communiqué, avoir rencontré une avocate russe, Natalia Veselnitskaya, qui avait dit "avoir des informations sur des personnes liées à la Russie qui finançaient le Comité national démocrate et qui soutenaient Mme Clinton".</p><p>Mais selon lui, "il est très vite apparu qu'elle n'avait aucune information intéressante" mais que l'avocate avait comme objectif d'évoquer l'adoption d'enfants russes par des couples américains dans le cadre d'un programme suspendu par le président russe Vladimir Poutine.</p><p>Le problème d'adoption était "le réel objectif et les prétendues informations qui pouvaient potentiellement aider n'étaient qu'un prétexte pour obtenir la réunion", a-t-il ajouté.</p><p>Ces nouvelles révélations ont été précédées d'une série de nouveaux tweets de Donald Trump deux jours après sa première rencontre avec Vladimir Poutine où ils ont évoqué ce dossier qui empoisonne les relations entre les deux pays.</p><p>Donald Trump a assuré avoir "fermement interrogé le président Poutine à deux reprises sur son intervention dans notre élection".Le président russe a "catégoriquement nié.J'ai déjà donné mon opinion", a tweeté Donald Trump. </p><p>La Russie a toujours démenti toute ingérence dans le processus électoral de 2016.</p><p>Et si M. Trump a indiqué dimanche sur Twitter avoir évoqué avec Vladimir Poutine la création d'une "unité de cybersécurité impénétrable", apparemment conjointe aux Etats-Unis et à la Russie, il l'a par la suite écartée dans un autre tweet.</p><p>"Le fait que le président Poutine et moi aient discuté d'une unité de cybersécurité ne veut pas dire que cela peut se faire.Cela ne peut pas" se faire, a-t-il tweeté.</p><p>Plusieurs enquêtes, dont l'une menée par le FBI, sont en cours aux Etats-Unis concernant des accusations de collusion entre la Russie et des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump.Ce dernier a toujours rejeté ces accusations avec force.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: MondeURL: 

Burundi: huit personnes tuées par une grenade dans un bar

Description: <p>Nairobi (AFP) - Au moins huit personnes ont été tuées et une soixantaine blessées par l'explosion d'une grenade dimanche soir dans un bar de la province de Kayanza, dans le nord du Burundi, a-t-on appris lundi de sourc
Biz Congo - Repertoire Kinshasa RDC

Burundi: huit personnes tuées par une grenade dans un bar

Description: <p>Nairobi (AFP) - Au moins huit personnes ont été tuées et une soixantaine blessées par l'explosion d'une grenade dimanche soir dans un bar de la province de Kayanza, dans le nord du Burundi, a-t-on appris lundi de sources administrative et policière.</p><p>"Des criminels non encore identifiés ont lancé hier vers 20h00 (17h00 GMT, ndlr) une grenade au milieu de dizaines de gens qui prenaient un verre assis devant un bar de la colline de Shinya, dans la commune de Gatara", a annoncé l'administratrice de cette commune, Dévote Ndayizeye.</p><p>"Six personnes sont mortes sur le champ et 66 autres ont été blessées, dont dix qui sont dans un état grave", a-t-elle poursuivi, expliquant que "la plupart ont été évacuées dans les hôpitaux de la région".</p><p>"Deux autres personnes parmi celles qui ont été grièvement blessées ont succombé à leurs blessures alors qu'elles étaient déjà à l'hôpital", a ajouté Mme Ndayizeye, précisant que ce bilan était "provisoire" car les chiffres continuaient d'évoluer.</p><p>Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye, a confirmé l'information sur son compte Twitter, parlant de huit morts et 50 blessés.</p><p>Selon une source policière, "une enquête est en cours pour identifier les coupables, mais aucune piste, qu'elle soit politique, foncière - comme c'est souvent le cas - ou autre, n'est privilégiée jusqu'ici".</p><p>Le Burundi est régulièrement le théâtre d'attaques à la grenade depuis de nombreuses années.Mais celles-ci se sont multipliées avec la grave crise politique émaillée de violences que vit ce pays depuis la candidature en avril 2015 du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé et sa réélection en juillet de la même année.Pouvoir et opposition se rejettent la responsabilité de ces crimes qui ne sont jamais revendiqués.</p><p>Ces violences ont déjà fait de 500 à 2.000 morts, selon les sources (ONU et ONG), des centaines de cas de disparition forcée et de torture, et ont poussé à l'exil plus de 400.000 Burundais.</p><p></p> Visuel miniature: Visuel: Pays: AfriqueURL: 

Get more results via ClueGoal